Le Micropaiement StarPass et ses usages

Pourquoi parle t-on de « micro » paiement ?

Sur internet, depuis les années 2000, l’internet a connu une génération de services gratuits et basés sur les modèles publicitaires (Google et Gmail, Yahoo, facebook, etc.). Par ailleurs, les investissements massifs dans les Start Up ont poussé ces dernières à penser à l’acquisition de clients avant de réfléchir à la rentabilité.
De ce fait, les sites internet, afin de rentabiliser les produits et services digitaux sont obligés de s’inscrire dans un contexte d’achat avec des paniers moyens très réduits et créer des services à valeur ajoutée. La notion de micropaiement web est tout naturellement apparue pour désigner des paiements de petits montants, adaptés à la vente de biens digitaux.

Quel est le bon moyen de paiement pour le consommateur ?

La solution de micropaiement StarPass propose de multiples moyens de paiement locaux. Ceci permet d’aider les marchands web à convertir les visiteurs de leur site en acheteurs.
En effet, lorsqu’il s’agit de e-commerce traditionnel pour des biens physiques, il est courant de penser que seules les solutions de paiement par carte bancaire ou PayPal sont les paiements nécessaires. En réalité, même pour ce type d’achat, où ces moyens de paiement semblent parfaits, il est rapide de constater que les grands marchands (Fnac, Darty, Opodo, CDiscount, etc… ) multiplient les solutions de paiement en fin de parcours d’achat.
La raison est simple : plus de moyens de paiement permet plus de conversions en ventes, car l’acheteur peut sélectionner son mode de paiement préféré (parfois le seul qu’il détient) et il peut donc effectuer un achat sans friction et en toute confiance.

Ceci est encore plus vrai pour le micropaiement où, à l’inverse des produits e-commerce traditionnels, la carte bancaire est peu adaptée à l’achat de petit montant : temps pour recopier le numéro de carte, risques associés et tout cela pour un petit montant.
Sur ce point de vue de la conversion pour des micropaiements, le paiement par SMS est par exemple beaucoup plus efficace : les taux de conversion peuvent aller jusqu’à 60% et l’envoi d’un SMS est un geste simple et très usuel. De plus, l’envoi d’un SMS n’est pas associé psychologiquement à un acte d’achat.
Pour permettre plus de conversions, StarPass cumule les solutions de paiement basées sur la facturation opérateur (paiement par téléphone, paiement par SMS, paiement sur facture du FAI, etc… ) et les moyens de paiement alternatifs à la carte bancaire (SOFORT, Dineromail, PaySafeCard, etc… ).

Le suivi des ventes : l’enjeu de la réconciliation des micropaiements

StarPass met à disposition du marchand un panel d’administration qui lui permet de tracer chaque vente, quelque soit le moyen de paiement : le propriétaire du site peut ainsi voir d’un seul coup d’oeil les achats carte bancaire, PayPal, SMS, Audiotel, et tout autre moyen de paiement qu’il a choisi de mettre en place sans avoir de multiples outils différents.

L’administration de compte de micropaiement StarPass permet de configurer les solutions de paiement que le marchand mettra sur son site, ainsi que les tarifs. Cela se fait en quelques minutes, tout comme l’installation du script de micropaiement.

Par ailleurs, des API (solutions sur demande) permettent de créer des interactions avec tout type d’application pour utiliser la puissance du micropaiement à tout « business model ».

Enfin, la section « statistiques » du panel d’administration du compte StarPass permet de visualiser les revenus provenant des micropaiements présentés par période, mais aussi par type de produit, moyen de paiement, etc…
Cette rubrique permet en un coup d’oeil de comprendre la typologie des gains issus des micropaiements et ainsi de mieux comprendre les moyens de paiements les plus adaptés en fonction des produits, pays et utilisateurs.

StarPass Micropaiement garantit-il les paiements marchands ?

StarPass est une solution de micro-paiement opérée par la société BD MULTIMEDIA, basée à Paris, établissement de Paiement agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) sous la référence CIB 16748.
Pour cette raison, les gains des marchands web utilisant StarPass sont détenus sur des comptes de paiement bénéficiant d’une garantie (compte séquestre assuré).
Par ailleurs, les données associées à vos micropaiements sont hébergées en France et sur une infrastructure répartie et redondée, auditée par des sociétés externes dans le cadre de l’agrément de paiement de BD Multimedia.

Le marchand StarPass peut demander à tout moment l’argent détenu sur son compte. Il a la possibilité de recevoir ses fonds par virement bancaire, chèque ou même sur son compte Paypal. StarPass Micropaiement traite les demandes de reversement sous 24 heures (jours ouvrables).

Comment un micropaiement par Starpass fonctionne pour le consommateur ?

Starpass propose au consommateur final arrivant sur le site du marchand toutes les solutions de paiements choisies par le marchand. En effet, le marchand, en installant l’encart de paiement sur son site via un script très simple à mettre en place fait afficher sur son site toutes les solutions de paiement et les tarifs qu’il a configurés dans son administration de compte StarPass.

Le consommateur choisit son mode de paiement préféré et règle son achat. En échange de son paiement, Starpass livrera un code de paiement composé de 8 caractères. L’avantage pour le consommateur d’obtenir un code de paiement est que ce dernier lui sert de référence de transaction et de code secret pour l’obtention du service. A tout moment, il peut contacter le service client de StarPass afin de savoir si son code de micropaiement est valide, connaître la raison du refus d’un code, remonter un cas litigieux.

Lorsque le code de paiement est utilisé par le consommateur dans l’encart de paiement, il valide ainsi sa transaction pour le site marchand en question et enclenche la livraison du service sur le site marchand. A ce moment précis, le gain associé au code de micropaiement est automatiquement affecté au compte de paiement du marchand.

La livraison du code starpass qui suit le paiement de ce dernier peut se faire par divers moyens de communication :
Lorsque le code de micropaiement est acheté par SMS, ce code est renvoyé par SMS directement sur le mobile du consommateur.
Si le code de micropaiement est acheté par téléphone (audiotel), ce dernier est dicté en ligne.
Pour la majorité des cas d’achats le code est livré soit sur la page web d’achat ou par email.